Ma première rencontre avec les tubes électroniques remonte à la fin des années 90, et plus précisément au fond d’écran Windows de l’ordinateur familial, montrant l’intérieur d’un appareil électronique.  « C’est quoi ces tubes en verre ? ». « On appelle ça des lampes, c’est une technologie qu’on utilisait avant ». La réponse de mon père me laisse songeur et reste gravée dans un coin de ma mémoire.

C’est une décennie plus tard, alors lycéen / apprenti guitariste en quête d’ampli, que j’entends à nouveau parler de ces fameuses lampes. Malheureusement les amplis à tubes ne sont pas du goût de mon portefeuille. Mon père, ingénieur en électromécanique, me propose un marché : acheter à la place un vieux poste radio à lampe pour le transformer en ampli pour ma guitare électrique.

L’affaire est conclue pour une dizaine d’euros et, grâce à l’aide de mon père, la radio Ducretet se transforme en petit ampli tout lampe, prêt à être utilisé. C’est la révélation.

La suite ? C’est des heures passées à la recherche d’informations dans de vieux livres sur l’électronique ancienne. Des discussions avec d’anciens réparateurs de TSF et la tournée des brocantes à la recherche de pièces détachées pour restaurer un Fender Twin Reverb de 1979 en mal de watts.

Commence alors une série de petite réparations pour les copains et les copains des copains. L’atelier acquiert alors son identité et prend le nom d’Acouphonic.

La volonté de fabriquer du matériel émerge immédiatement, en parallèle des premières réparations. Ce sera tout d’abord un modeste baffle 1×12, équipé d’un haut parleur Celestion, puis plusieurs amplis et enfin la première pédale d’effet, fruit de plusieurs nuits de recherche et développement : la Sable.

En 2013, l’atelier s’installe à Nantes et prend petit à petit la forme d’une vraie entreprise. Aujourd’hui c’est à Vouvray, à quelques kilomètres de Tours, que j’opère avec l’aide de ma femme, Léa.

Interview réalisée en 2016 par Fred Lombard.

Lire l’article

Une visite guidée au cœur de l’atelier.

Lire l’article

Les artistes

Lou Doillon – Sable

Christian Bland – The Black AngelsSable

Danny Lee Blackwell – The Night BeatsSable

Arthur – J.C SatànSatan